logo e-declic

L’équipe webmarketing s’agrandit avec l’arrivée d’Arthur

Un référenceur de sites internet nous rejoint : Arthur

Pour mieux le connaître, Arthur a répondu à quelques questions.

couteau suisse

Il répond à toutes vos questions

Nom, prénom, âge ?

Je m’appelle Arthur Caplet et j’ai 27 ans.

D’où tu viens ?

Je suis né à Fougères, ville phare des marches de Bretagne.

Profession ?

Depuis octobre 2021, je suis référenceur chez e-declic.

En quoi consiste le métier de référenceur ?

Je m’occupe principalement du référencement naturel (le SEO en anglais, Search Engine Optimization). Peut-être que cela ne vous parle pas. En fait, j’analyse et j’optimise la position des sites web sur les moteurs de recherche. Selon le projet, je réalise un audit technique et/ou un audit sémantique. Ces audits sont indispensables pour déterminer la stratégie SEO à adopter.

A côté de cela, je réalise des campagnes de publicités sur Google, (le SEA en anglais, Search Engine Advertising). J’utilise différents outils statistiques pour analyser le volume de recherches, le niveau de concurrence et le coût par clic de chaque mot-clé sur lequel nous voulons nous positionner.

Enfin, je sponsorise des publications sur les réseaux sociaux (le SMO en anglais, Social Media Optimisation). Dans les faits, je sélectionne des audiences susceptibles d’être réceptives aux différents posts. Il peut m’arriver aussi de rédiger des articles de blog pour nos clients. Finalement, je touche à tout les sujets liés à l’acquisition de trafic.

Quelles études pour devenir référenceur ?

Pour devenir référenceur, il est recommandé de faire des études dans le web et la communication. Une formation en alternance peut vraiment être un atout. Vous aurez ainsi une première expérience dans le domaine et cela va plaire aux recruteurs.
Moi j’ai commencé par faire un BTS Informatique. Cela m’a permis de comprendre comment un site fonctionne. Grâce à cette double compétence, je peux échanger facilement avec les développeurs sur les parties techniques. Ensuite, j’ai fait une Licence Professionnelle Webmarketing à l’IUT de Vannes et un Master en alternance à Rennes. J’ai eu une première expérience au sein d’une agence web rennaise. Lors de ma dernière année d’études, j’ai travaillé pour une entreprise industrielle. Cela m’a permis de travailler à la fois en agence et chez l’annonceur.

Qu’est-ce que tu aimes le plus dans ton métier ?

L’analyse, la rigueur et la persévérance. Avec une bonne méthodologie, les premiers résultats apparaissent rapidement. Les optimisations suivantes, plus fines et plus minutieuses, permettent de gagner de nombreuses positions. Atteindre la première place sur Google est donc tout à fait faisable. L’optimisation du SEO est une stratégie particulièrement rentable sur le long terme. L’utilisation d’une méthodologie rigoureuse est indispensable.

Tu as d’autres passions ?

Alors cela n’a rien à voir avec le webmarketing, mais moi, je suis passionné de musculation. J’en fais depuis 8 ans (j’ai commencé à 18 ans). Ce que j’aime dans ce sport, c’est que pour progresser, il faut mettre toutes les chances de son côté. Au début, il est possible de progresser en s’entraînant simplement 2/3 fois dans la semaine. Mais au bout de plusieurs années, pour continuer à progresser, il va falloir optimiser son alimentation, son sommeil et l’intensité de ses entraînements. C’est un peu comme le référencement finalement. En partant de la 100e page sur Google, gagner des places va être facile. Mais petit à petit, les optimisations vont être de plus en plus précises.

casquette académique
Vous souhaitez en savoir plus sur notre équipe ?

Découvrez les autres membres de notre agence web

Gabriel : intégrateur web

Alexis : directeur artistique

Il répond à toutes vos questions

Nom, prénom, âge ?

Je m’appelle Arthur Caplet et j’ai 27 ans.

D’où tu viens ?

Je suis né à Fougères, ville phare des marches de Bretagne.

Profession ?

Depuis octobre 2021, je suis référenceur chez e-declic.

couteau suisse

En quoi consiste le métier de référenceur ?

Je m’occupe principalement du référencement naturel (le SEO en anglais, Search Engine Optimization). Peut-être que cela ne vous parle pas. En fait, j’analyse et j’optimise la position des sites web sur les moteurs de recherche. Selon le projet, je réalise un audit technique et/ou un audit sémantique. Ces audits sont indispensables pour déterminer la stratégie SEO à adopter.

A côté de cela, je réalise des campagnes de publicités sur Google, (le SEA en anglais, Search Engine Advertising). J’utilise différents outils statistiques pour analyser le volume de recherches, le niveau de concurrence et le coût par clic de chaque mot-clé sur lequel nous voulons nous positionner.

Enfin, je sponsorise des publications sur les réseaux sociaux (le SMO en anglais, Social Media Optimisation). Dans les faits, je sélectionne des audiences susceptibles d’être réceptives aux différents posts. Il peut m’arriver aussi de rédiger des articles de blog pour nos clients. Finalement, je touche à tout les sujets liés à l’acquisition de trafic.

Quelles études pour devenir référenceur ?

Pour devenir référenceur, il est recommandé de faire des études dans le web et la communication. Une formation en alternance peut vraiment être un atout. Vous aurez ainsi une première expérience dans le domaine et cela va plaire aux recruteurs.
Moi j’ai commencé par faire un BTS Informatique. Cela m’a permis de comprendre comment un site fonctionne. Grâce à cette double compétence, je peux échanger facilement avec les développeurs sur les parties techniques. Ensuite, j’ai fait une Licence Professionnelle Webmarketing à l’IUT de Vannes et un Master en alternance à Rennes. J’ai eu une première expérience au sein d’une agence web rennaise. Lors de ma dernière année d’études, j’ai travaillé pour une entreprise industrielle. Cela m’a permis de travailler à la fois en agence et chez l’annonceur.

casquette académique

Qu’est-ce que tu aimes le plus dans ton métier ?

L’analyse, la rigueur et la persévérance. Avec une bonne méthodologie, les premiers résultats apparaissent rapidement. Les optimisations suivantes, plus fines et plus minutieuses, permettent de gagner de nombreuses positions. Atteindre la première place sur Google est donc tout à fait faisable. L’optimisation du SEO est une stratégie particulièrement rentable sur le long terme. L’utilisation d’une méthodologie rigoureuse est indispensable.

Tu as d’autres passions ?

Alors cela n’a rien à voir avec le webmarketing, mais moi, je suis passionné de musculation. J’en fais depuis 8 ans (j’ai commencé à 18 ans). Ce que j’aime dans ce sport, c’est que pour progresser, il faut mettre toutes les chances de son côté. Au début, il est possible de progresser en s’entraînant simplement 2/3 fois dans la semaine. Mais au bout de plusieurs années, pour continuer à progresser, il va falloir optimiser son alimentation, son sommeil et l’intensité de ses entraînements. C’est un peu comme le référencement finalement. En partant de la 100e page sur Google, gagner des places va être facile. Mais petit à petit, les optimisations vont être de plus en plus précises.

Vous souhaitez en savoir plus sur notre équipe ?

Découvrez nos derniers articles de blog

Gabriel : l’intégrateur web

Alexis : le directeur artistique

Vous êtes hors-ligne !